LA FOLIE BERLIOZ

 
 
 


A une semaine les gens s’inscrivent dans les multiples activités.











la force de Berlioz c’est sa capacité à attirer les bénévoles de toutes sortes.









l’événement approche ça chauffe




Partout des cabanes en préparation.







Je demande, c’est quoi ces orbites ?  On me dit : ce sont qui veulent participer en théâtre sans avoir suivi les stages préparatoires.

ce sont des hors BIT.








Tronches de René, Maria, Françoise, Martine  Armée de l’Art









Trop de prénoms à retenir






Surtout la sincérité, Stéphanie, Chloé, Jeanne








Groupe de Roms qui cherchent un campement, ils chantent Vosabrale







On repasse en revue toutes les interventions. C’est épuisant.






Dimanche 10 octobre, Hélène Sanier est arrivée, on  fait quoi sur ce mur ?



Petites actions éparses



Donneur de feu : Feu a volonté Philippe Toulouse, doit inciter les gens à fumer. Mortel ! oblige


 Vente de photos ratées :Francois Sireyx


Les flic pétard : Elodie DescouteixYaonade Cazenave, Jerome Abaidie, Virginie Delcros

 

Brocante d’objets très chers, souvenirs de voyages : tout à 100 € :

 

Porteur d’enfant : le porteur vous suit dans la fête, 1 € la demie heure

 

Location d’appareils de photos cassés ' Nelly Prevost

 

 Vente de chaleur humaine : Rafaella

 

Cornets de fumée :   faudrait du carbo -glace

 

Miroir : c’est dur hein

 

Servez vous je vous prie, pièces jaunes, Enjie Sudart, Quitterie Charpentier.


Vendeur de balais  : Frank Ayala


Des jeunes qui tricotent : Clara, Madiada, Mélanie, Bastien


Un enfant promène sa maman en laisse : Monique Lousteau, Loïk Destenab et Daniel Hebting ,


Manifestation vierge, pancartes blanches, mots d’ordre silencieux


Vieux Casseurs : délinquance sénile  ( Françoise Haf, Lucette Guilloneau, René  Capbérat, Henri Hourcade, Anne Marie + hervée, Nath Miele, et Goobie etc)

 

Dormeurs en pyjama . Une demi heure , Tout le monde


 Repeindre les feuilles  et les brins d’herbe en vert


Vieux amoureux : René Capbérat et Marie

 

 


Poèmes grenade : sur la fin



Michel,  Carole,  Chloe,  jeanne Florence , Francoise, Hervé




Les Berlioziens en veulent, le désir est là, c’est énorme

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 






 

jeudi 12 juillet 2012