Dix -huitième  année  de petits billets hebdomadaires

 

2021    


Samedi 2 janvier 2021. Malakoff.  -3°C


Il est en forme, chez lui dans son pays pas de pandémie. Il a plein de projets, et il joue, il a acheté un terrain, son rêve s’est réalisé : un lieu pour son théâtre. Il me donne un ail de son pays, mais un ail presque géant, pas de comparaison avec les nôtres.  Dans son pays la croissance est de 6%.

Question : et si l’avenir c’était le Niger ?   Dix ans que je le connais  : Béto et son arène théâtre. Ah j’en rêve, peut -être ce sera bientôt  à  notre tour

d’ émigrer. 



Samedi 9 janvier 2021    Villars  -3 °C


Elle meurt seule dans sa petite maison de Finiels en Lozère,  le vent souffle il y a tempête de neige. Elle s’était retirée du monde, elle avait été comédienne chez le jeune Chéreau , puis l’épouse du successeur de Jean Vilar à Avignon, Paul Puaux. Elle partageait avec moi une aversion pour toute une partie de la vie théâtrale qui était pour elle une trahison des objectifs de Vilar. Elle avait  dirigé la maison Jean Vilar et nous avait rendu un grand hommage en faisant de nous les héritiers du groupe octobre de Jacques Prévert. Tout ça, c’est le passé. Melly Puaux, radicale, inconsolable, 77 ans. Melly, tu ne souffriras plus.



Dimanche 17 janvier 2021.    Villars -1 °C   Couvre -feu à 18 H


Les éminents spécialistes nous promettent une pandémie tous les dix ans.

Les éminents spécialistes vont partir à la recherche de la cause de la pandémie.

Les éminents spécialistes tâchent d’annoncer un retour à la normale.

Les optimistes disent été 2021,

les pessimistes disent automne 2021,

les très pessimistes disent 2024.

En attendant pour nous remonter le moral, tâchons  de  transformer le négatif en positif, changeons de vocabulaire  :  ne parlons plus de pandémie mais d’année sabbatique pour les artistes.



Dimanche 24 janvier 2021.   Malakoff. 2 °C


Oh ce matin… Le Journal du Dimanche. C’est comme dans le  film : un astéroïde va faire  exploser la terre.  Jusqu’en 2024,  jouer à cache à cache avec les ruses du virus, prévision d’un spécialiste spécialisé. A nous d’inventer des contre- feux.

De plus en plus j’ai la vision d’un confinement dans le confinement.

Je crois au petit grenier où nous allons continuer d’exercer notre Art clandestinement.  C’est même assez excitant.

Economiquement ? On va  rejoindre les pays pauvres, il va falloir apprendre à vivre avec un euro par jour.

Personne ne l’avait prévu… Personne.

La vie , c’est l’inattendu.



Samedi 30 janvier 2021. Villars 8 °C  inondations


Avec les nouveaux variants, la pénurie de vaccins, plus on approche de l’horizon de la délivrance, plus il recule. C’est à peu près certain nous sommes en train de changer d’époque. Il va falloir revoir  nos habitudes de vie. Adieu les immenses galeries commerciales, adieu les immenses rassemblements,  adieu les exploitations éhontées d’animaux, cette révolution culturelle que l’on désirait tant,  la voilà. Ah on ne fait plus les malins.  La vie est à réinventer,  Rimbaud  disait ça en 1873…


Dimanche 7 février 2021 /  Villars 3° C


Moi qui disais : le bonheur domestique ce n’est pas pour moi. Eh bien, je suis bien obligé. J’ai cru que je n’y arriverai jamais, car je ne suis pas du genre à séries, ou films, ou mots fléchés.  Ainsi je me passionne  pour un poêle à bois, marque Austria. Investissement majeur dans ce pays de montagne. Alors dans un fauteuil à bascule quand je n’en peux plus de la 15, face au paysage de flammes, je lis     Romain Gary, Annie Ernaux,  même Camille Kouchner, et le Goncourt, et  Pivot,   et Laure Adler. Rien ne me plait vraiment, exception faite  du  texte que j’apprends par cœur depuis 8 mois, en vue d’un spectacle singulier au possible qui ne craint ni raffinement ni confinement.



Dimanche 14 février 2021    Villars - 8°C


Mais quand mais quand, mais on reprend quand ? Cette pauvre Ministre ne  cesse de sourire pour se rendre sympathique, assaillie de toutes parts. Mais quand mais quand  ?  Alors elle envoie  des messages d’amour, elle assure qu’elle nous aime.

Mais qu’ai- je vu?  Ai-je bien vu ?  Tout le monde l’a vu.   Il  y avait    du public aux Victoires de la musique ?  Oui nous dit-on,   la place était réservée à des intermittents rémunérés pour jouer le public.   On n’a pas le droit d’avoir  du public,   mais on peut jouer le public ?  Mais quand mais quand ? On reprend quand ?

                

Dimanche 21  février 2021 Villars    16 °C


La faute à qui ? Tout le monde incrimine tout  le monde. Mais lorsque j’entends Mélenchon qui déclare superbement chez Hanouna :  Ouvrons bars, restaurants,  stades,  théâtres, on n’a pas le droit d’arrêter la vie sociale de tout un pays ! D’un seul coup, tout le monde se tait,  car l’on sait bien que le coût en vies humaines serait exorbitant. Alors on en veut au Président, à ses Ministres, aux spécialistes divers.  On cherche le bouc émissaire. Pourtant on le connait tous : Nietzsche dénonçait il y a longtemps déjà  l’homme comme la maladie de peau de la terre.



Dimanche 28 février  2021. Villars  - 1°C le matin


La table ! Oui , j’ai échafaudé de grandes théories sur la table . Comme quoi,  c’est souvent à table que se passent les importants moments  de la vie.  (Oui, d’accord le lit aussi, mais c’est trop évident).

Et voilà  O surprise, j’entends Jacques Attali qui se met à parler de l’importance des repas dans la vie, ces repas que le capitalisme veut nous rogner. Perte de temps et aussi échange d’idées. Et là, je sors de 3 repas trente personnes.  Quel délice, être avec du monde, bien serrés etc.  Et alors me dit Jean MI,69 ans, si j’en crève ce sera tant mieux.



Dimanche 7  mars 2021      Villars les Blamont.  8°C


Oui, même les athées ont besoin de saints laïques.  Or toutes mes idoles s’écroulent. Jadis  je dévorais Lénine et tous les communistes, j’y ai cru pendant vingt ans, j ai défendu l’Union soviétique et la RDA , et surtout leur théâtre. Après il y eut un grand vide, et je croyais avoir trouvé mon guide en Michel Onfray, je suis même allé jusqu’à Caen assister à son université populaire, je lisais ses livres je l’écoutais sur France Culture, et hier soir je le retrouve avec Ruquier,  cadavre vivant rongé par les vers médiatiques, encéphalogramme plat.  A qui me fier, à qui me lier ? Qui louer ?  Je reviens à mes amours de dix sept ans,  je m’immerge dans Rimbaud.   La boucle est bouclée.


Samedi 13 mars 2021 Villars Pluie vent


On parle du théâtre, car 18 lieux sont occupés.  Cet imbécile de gouvernement veut réformer l’assurance chômage, un projet assassin. Les intermittents sont peu appréciés par la population, ils ne cessent de se vanter d’être importants, alors qu’ils touchent à peine 1% de la population. Alors le gouvernement croit avoir les mains libres, mais les artistes ça parle bien, ça peut très bien occuper les médias, et ça peut  très bien éclabousser Macron pour 2022.


Dimanche 21 mars 2020  . en partance pour Reims . -2°C


Nos crétins  sur-diplomés nous interdisaient l’an dernier l’accès aux parcs, plages et forêts. Des hélicoptères étaient même chargés de la surveillance.

Nous savions tous déjà à l’époque que le virus ne se transmettait pas par les mouettes et les chevreuils.  Dernière annonce  en date :   sortez, respirez, profitez du printemps oui mais avec attestation. Et de nous sortir une attestation, médaille d’or mondiale de la bureaucratie. Plus personne n’écoute, le corset craque  de partout. Hier à Besançon, 300 jeunes dansent comme des malades sur de la techno, place de la révolution ce sont les booms flash danse, devant le CDN ça chante,   à Lorent ils sont  au  bas  mot mille  à se trémousser  au  son  d’une   bombarde.

Il y a plus grave que la mort, c’est de ne pas vivre.



                      Dimanche 28 mars 2021     Malakoff. Printanier


J’ai une fâcheuse tendance à pratiquer le culte du “non sachant”. Fatigué par les spécialistes je me tourne souvent vers les basiques de bon sens. ils ne font pas de grands discours alambiqués, ils vont à l’essentiel.

Alors bien évidemment se tourner vers l’homme du peuple, c’est ce que certains appellent le populisme.  Cela m’est égal. A Reims dans le quartier Europe, dix sept comédiens partent deux par deux à l’assaut  des gens, histoire de passer le quartier à l’IRM. Les gens ont besoin de parler,  sur 78 entretiens trois refus. On fait un petit montage des meilleures réponses. Sur la famille, la punition corporelle  ou une politique présidentielle à inventer. Je suis sidéré par la richesse des gens.


Dimanche 4 avril 2021. Villars les Blamont; nouveau confinement


Le ciel semble se dégager un tant soit peu.  On commence à voir  poindre la lueur  de l’espoir. Mais lorsque je constate  que le site de la Comédie Française est adulé, que la lecture de Proust par Podalydes est suivie par des milliers d’admirateurs alors que moi je dis comme Alceste : elle n’est bonne qu’à être jetée au cabinet. Quand je lis que des centaines de spectateurs  ont suivi avec passion le Mithridate du TNS  à la télévision,  j’ai envie de  leur crier    : je n’ai jamais été  de ce peuple -ci.

Et  si la Culture  n’était  qu’ une  imposture ? Je me souviens de ma mère, qui fréquentait  assidûment les théâtres reconnus.  Elle passait son temps à dormir, mais au moins devant ses amies, elle  confortait sa distinction sociale…





Samedi  10 avril 2021 .   12 °C    Villars les Blamont. confinement et couvre feu


Franchement, j’ai décidé de mourir clandestinement.  Notre pays est devenu barbare. On laisse  les gens mourir sans qu’ils puissent revoir leur famille.  Il s’appelle Jean, il est diagnostiqué cancer du poumon avec métastases,  ni sa femme, ni ses enfants ne peuvent  venir  le voir à l’hôpital.   Protocole covid.  Il va mourir seul.   C’est mon voisin. L’autre voisine c’est déjà  fini. Sans le moindre enterrement.


Dimanche 18 avril 2021.   6 °C   Villars


Les femmes prennent le pouvoir un peu partout. Cette allégation circule avec la célérité du virus.  L’écriture inclusive s’impose un peu partout. On  n’ose plus demander le masculin de gazelle. Une guerre de tranchées s’installe. Faut choisir son camp. Même à la tête de l’Etat, le besoin de femmes se fait sentir. L’heure de Marine le Pen semble proche. Faut bien essayer entend -on dire  un peu partout.



Dimanche 25 avril 2021.  22°C  belle journée    VIllars


Les arabes comme les juifs  manquent énormément d’humour quand on insulte leur religion, ou leur peuple.

Ils sont à fleur de peau, écorchés vifs,  très susceptibles et il faut comprendre que même si les dessins ou les caricatures les plus ignobles ne sont pas interdits par la loi,  toujours en rajouter des couches et des couches n’est pas très malin. Quand notre Président de la République se glorifie en Afghanistan  d’être le pays de la liberté d’expression et de faire encore une fois  allusion aux caricatures de Charlie,  il prend des risques.

Bien entendu,  ce n’est pas normal, n’empêche que cela est.

Etre juif ou arabe n’est pas aussi simple que certains le disent.


Dimanche 2 mai 2021 . 9°C   Villars les Blamont


Avant le confinement la grande angoisse c’était : tu fais quoi ce soir ?   Une soirée vide c’était l’angoisse absolue.   Alors le confinement  est arrivé et nous a appris  une autre dimension du temps, un temps vide,  élastique, ralenti. Je ne remercierai jamais assez le confinement car il m’a permis d’apprendre une saison en enfer,  d’Arthur Rimbaud  :  ça a été  une expérience absolue,  enivrante,  étourdissante.  Alors j ‘ai  l’espoir qu’ on y aura encore souvent droit.


Dimanche 9 Mai 2021  Va faire 27°C   Villars


Exit crise sanitaire. On ne parle que de présidentielles. Jean Nouvel avait dit à Macron : une seule priorité, les quartiers.  Or Macron les  a laissés en friche, a jeté le plan Borloo, et maintenant tout va se jouer une fois de plus  autour de  l’étranger, du  migrant, des quartiers à l’abandon.  La gauche est larguée, parce qu’en fait, même si ce n’est pas la perfection, on a la sécurité sociale, la retraite, les indemnités chômage,  des aides multiples, c’est à dire de la justice sociale. Mais parler des migrations, de pays multi -culturels, c’est la défaite assurée.


Dimanche 16 mai 2021  Villars Pluie 9 °C


Je préférerai être déjà sous terre plutôt que d’assister à ces scènes horribles où l’on voit la classe dirigeante  israélienne dopée aux dollars américains tordre le cou à toute tentative de la Palestine d’exister.

Par un invraisemblable  travail sur la  langue, palestinien est devenu synonyme de terroriste et  toute défense du peuple palestinien est qualifiée de pensée antisémite

Il n’y a pas plus payant électoralement que  de casser de l’Arabe  .

Tais  toi donc islamo -gauchiste.



Malakoff . 23 mai 2021.   14°C


“J’habite Bussang et je ne vais pas au théâtre du Peuple”. Telle est la question posée aux habitants de ce village des Vosges.

Pourquoi les habitants ne fréquentent pas le théâtre qui a été construit pour eux ?  Cette question m’obsède. Et elle se pose un peu partout en France et même dans ma propre famille . Pour mes petits enfants quint une vingtaine d’années, aller au théatre ne les intéresse absolument  pas.  Le prix des places ?  non, je les invite, je leur offre la place, ils associent théâtre à ennui, théâtre à poussière, théâtre à mortifère. Puis je leur affirmer :

vous vous trompez.  Non. Alors le pass culture est vraiment une illusion en ce qui

concerne l’art théâtral.


Villars les Blamont, 31mai 2021

   il est revenu le soleil


Si je vivais aussi longtemps qu’Edgar Morin, je connaîtrai mes enfants septuagénaires  et mes petits enfants quadragenaires dans la force de l’âge, je connaîtrai l’année 2044, la fête des cent ans du débarquement , et peut être la débâcle  climatique et un milliard de réfugiés


Dimanche 6 juin 2021    15 °C Pluvieux   Villars les Blamont


Pire que la pandémie, cette épidémie de bonheur qui envahit le pays m’est carrément insupportable  .

On est content, on reprend, oh on est content de vous revoir, vous nous avez tellement manqué.  On n’entend que ça partout.

Et les gens d’afficher leurs plaisirs, une terrasse, deux verres de bière , un chat qui s’étire, un coucher de soleil, et surtout leurs tronches, que l’on mette en dessous : comme t’es beau. On te like. Puis la grande débauche des potagers : mes tomates, mes salades. Jamais je ne suis allé aussi bien, hurlent -ils sur les Instagram et Facebook et dans tous les médias.  Quelle honte quelle impudeur.  



Dimanche 13 juin 2021     Villars. Chaleur



Quand Carla a dit : depuis qu’il  n’y  a plus les kapouchniks je ne sais plus pour qui voter, cela a provoqué  en moi un déclic.

Plus d’un an sans Kapouchnik.

D’habitude nous traquons les nouvelles et devenons nous- mêmes journalistes et enquêteurs  et une fois par mois nous présentons l’actualité sous une forme ludique  dans un style bien à nous, ni guignols de de l’info, ni humoristes, car nous n’hésitons pas à émouvoir. Et pour de nombreuses personnes nous sommes leur seul journal. On l’a écrit : 25 septembre 2021,  on s’y remet.



Dimanche 20 juin 2021.  Carros (06)


Il faut s’y remettre. Je n’ai aucun plaisir à remplir les cases du calendrier. Le théâtre cela fait trop peur, Il y a tant de paramètres à maitriser. Les accessoires à rassembler, les textes à se remémorer, les billets de train trop chers. Ne rien oublier. Et puis l’équipe qui nous accueille ? Et les ennemis, la pluie, le soleil, la chaleur. Non, trop de stress. Et puis le miracle,  on croise de la gentillesse, des gens qui nous aiment. Un enfant de neuf ans  qui s’appelle Arthur  crée l’événement pendant le parlement  tant il raisonne bien, et une autre Lou qui est en sixième me fait craquer avec son amour des animaux.  Toute cette tendresse qui déborde  je fonds. 



Genève 27 juin 2021 . Chaud orageux


Je suis en Suisse le dimanche veille du match de coupe d’Europe. Les Suisses savent  qu’ils vont se faire manger mais le fait que la France parle d’une formalité pour les éliminer  risque de  décupler leur force pour faire mentir les prévisions. 7 millions d’habitants en Suisse,  67 millions en France. Si la Suisse éliminait  la France, ce  serait une fête  inouïe au bord du  lac Léman et même à Porrentruy.

Je me passionne pour cette Coupe d’Europe et ses suspens.


Malakoff, 5 juillet 2021.   Pas l’été, pas encore


La vie peut -elle triompher de la mort ?  petite question du matin. Mais par l’Art bien sûr.  Je viens de passer une Nuit, avec Cendrars, Rimbaud, Michaux, Larbaud, Molière, Pina Bausch etc. Eh bien ils étaient bien vivants, réconfortants, intenses, lumineux,  capables de réveiller nos vies ensommeillées, de nous arracher à la torpeur et aux peurs qui nous assiègent.



Villars , retour de Grasse, le 13 juillet 2021.  13°5 Horrible pluie permanente


Le public, mon abominable énigme. J’ai souvent envie de le fuir, il ne faut surtout pas que je me laisse aller à ses goûts. Trop souvent c’est vers le bas qu’il nous tire. Et puis il admire ce qu’on lui dit d’admirer. Qui lui dit ?  Ils sont une demie- douzaine de connaisseurs, surtout des connaisseuses, qui font le tri et nous disent ce qu’il faut aimer. Pas si facile que cela que d’avour des goûts personnels.  Et paradoxe extrême, ceux qui ne connaissent rien du tout et qui sont incultes sont souvent doués d’une naïve perspicacité.


Malakoff   18 juillet 2021    un bout d’été


J’aimais dire du mal de tout le monde quand j’avais ma rubrique dans Cassandre. Je cassais du sucre sur les uns et les autres  comme dit l’expression populaire.

Olivier Py était une de  mes cibles préférées : petit marquis arriviste insincère etc.

Mais lorsque j’ai voulu jouer dans le IN d’ Avignon,  il ne s’est pas gêné pour me tancer  :  Jacques,  vous  n’avez jamais été tendre à mon égard et vlan la porte sur le nez. Moralité:  si  tu dis du mal de quelqu’un,  attends toi à une parfaite réciprocité.